Simulation-pret-bancaire.info » Mon argent » Placement : quelles sont les meilleures options pour épargner ?

Placement : quelles sont les meilleures options pour épargner ?

Pour pouvoir affronter les imprévus, bien préparer sa retraite ou faire l’acquisition d’un bien immobilier, un placement est la solution idéale pour mettre des fonds de côté tout en les faisant fructifier. Voici un petit tour d’horizon des principaux produits d’épargne et placements.

Qu’est-ce qu’un placement ?

Le placement est le fait de geler du capital sur un livret ou un quelconque produit d’épargne ou de placement auprès d’un établissement financier en vue d’obtenir un gain financier en contrepartie. La durée du placement et le niveau de risque associé varient d’un produit à un autre. On distingue

  • L’épargne liquide : l’argent placé peut être utilisé à tout moment comme avec le livret jeune et un compte rémunéré.
  • Les placements sur les marchés financiers : ils visent à augmenter le capital épargné en investissant sur un marché financier ou en passant par un organisme de placement collectif, des valeurs mobilières ou un OPCVM pour acheter des parts d’une entreprise.

Quels sont les meilleurs produits de placement ?

  • Le livret A : il s’agit de la plus ancienne solution de placement car elle a été créée il y 200 ans. Sa fiscalité intéressante et l’absence de risques fait que ce produit de placement est l’un des préférés des français. Son taux de rémunération reste toutefois assez faible.
  • L’épargne logement : elle peut prendre la forme d’un PEL (plan d’épargne logement) ou d’un CEL (compte d’épargne logement) et s’avère intéressante pour profiter d’un prêt immobilier à un taux avantageux.
  • L’assurance-vie : l’assurance-vie est également un moyen de placement que les français affectionnent beaucoup notamment pour sa flexibilité et la possibilité de choisir les supports sur lesquels investir. Elle permet en effet de placer de l’argent ou bien d’investir sur des supports plus risqués (actions, obligations) tout en conservant une partie du capital en euros. Les habitués de l’investissement savent par exemple qu’il peut s’avérer très intéressant d’investir dans des obligations, autrement dit de prêter de l’argent à une entreprise et de récupérer des gains grâce aux taux d’emprunt.
  • Les organismes de placement collectif : Il peut s’agir d’une SICAV (société d’investissement à capital variable) ou d’un FCP (fonds commun de placement). Le principe est simple. Vous ainsi que quelques autres épargnants contribuez à créer un fonds qui sera par la suite réparti sur des actions, des obligations ou des bons du trésor (qui permettent de prêter de l’argent à l’etat). Les parts détenues par chaque investisseur dépendent du montant qu’il a investi. C’est un gestionnaire qui se charge du suivi de ces investissements. La répartition des fonds sur plusieurs supports permet de réduire les risques. Chaque organisme de placement collectif à une stratégie propre. Vous en trouverez quelques-uns qui sont dédiés à un domaine donné. A vous de choisir celui qui correspond à vos attentes. Les fonds peuvent provenir d’un compte-titres, d’une assurance-vie ou d’un PERCO entre autres.

Mais aussi ces écrits